Philippe SABOT

Philippe Sabot, né en 1969, est maître de conférences à l’Université Charles de Gaulle-Lille 3. Il est membre de l’UMR-CNRS 8519 « Savoirs et Textes » et rédacteur-en-chef de la revue en ligne Methodos (http://methodos.revues.org).

Ses recherches portent principalement sur les rapports entre philosophie et littérature (en France, de la fin du XIXe siècle jusqu’à la période contemporaine), mais aussi sur la pensée de Michel Foucault et sur la question de l’anthropologie philosophique.

Livres :

– Ludwig Feuerbach. L’essence du christianisme (Introduction, chapitre 2), traduction nouvelle (en collaboration avec E. Denecker) et commentaire, Paris, Ellipses, collection “Philo-textes”, 2000, 96 p.

Pratiques d’écritures, pratiques de pensée. Figures du sujet chez Breton/Éluard, Bataille et Leiris, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, collection “Problématiques philosophiques”, 2001, 302 p..

Philosophie et littérature. Approches et enjeux d’une question, Paris, P.U.F., collection “Philosophies”, 2002, 128 p.

Introduction à Les mots et les choses de Michel Foucault, Paris, PUF, collection “Quadrige”, série “Philosopher”, à paraître fin 2005.

Quelques articles :

– “Trois figures littéraires du philosophe”, Europe, n° 849-850, “Littérature & Philosophie”, janvier-février 2000, p.227-248.

– “La littérature aux confins du savoir. Sur quelques « dits et écrits » de Michel Foucault”, in P.-F. Moreau (dir.), Lectures de Michel Foucault. 3 : Sur les Dits et écrits, ENS Éditions, coll. “Theoria”, 2003, p.17-33.

– “Primitivisme et surréalisme : une synthèse impossible ?”, Methodos, 3/2003 : “Figures de l’irrationnel”, Presses Universitaires du Septentrion, 2003, p.113-136 (et sur http://methodos.revues.org).

– “Gide disciple de Nietzsche ? L’Immoraliste en 1902”, in F. Worms (dir.), Le moment 1900 en philosophie, Villeneuve d’ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2004, p.315-330.

– “Foucault, Deleuze et les simulacres”, Concepts, n°8, “Gilles Deleuze-Michel Foucault : continuité et disparité”, Sils Maria éditions, mars 2004, p.3-21.

– “Éléments d’«analyse» : l’autobiographie de Michel Leiris”, Actes du colloque “Transferts littéraires” (Paris IV, 22-23 octobre 2004), Savoirs et Clinique n°6-7, mars-avril 2005.

– “L’anthropologie comme philosophie. L’homme de la religion et la religion de l’homme selon Ludwig Feuerbach”, Methodos 5/2005 (sur http://methodos.revues.org).