LES FORMES DE L’ÊTRE DANS LA RELIGION, L’ART, LA PHILOSOPHIE.

Conférence du 15 janvier 2021

Dans une première partie, la conférence explorera deux modèles séquentiels de l’origine de la philosophie : la séquence hégélienne (art-religion-philosophie) et la séquence cassirerienne des formes symboliques  (religion-art-philosophie), en argumentant le choix de la seconde. Dans une seconde partie, seront envisagées  les conséquences de cet ordre d’émergence de la philosophie. Il implique d’abord, comme Kant l’avait montré,  l’autonomie réelle des formes esthétiques de la sensibilité – l’espace et le temps – ainsi que de celles de l’esthétique artistique, autonomisant le jugement de goût vis-à-vis de toute perfection théologique. Selon Kant, puis Cassirer, cette autonomie des formes de l’esprit se poursuit avec celle des formes intellectuelles de la connaissance et de la réflexion philosophique déterminant et réfléchissant  le sens de l’être en tant qu’il nous apparaît dans ces formes. Sur cette base, la troisième partie de l’exposé approfondira, plus particulièrement dans la philosophie des formes symboliques, la genèse idéale de la science et de la philosophie comme critique de la culture à partir de la dialectique interne à la forme de l’art lui-même. La conclusion évoquera la fécondité de la séquence cassirerienne pour quelques travaux de l’auteur de la conférence.